FR

Press

Cinq questions à l’humoriste Sugar Sammy, qui vient à Lille en février 2018
by Amandine Vachez
2018-02-04

L'humoriste Sugar Sammy tourne en France avec un spectacle fait sur mesure pour le public. Interview de l'artiste, qui passe au Splendid de Lille (Nord), le samedi 17 février 2018.

Sugar Sammy se produira au Splendid de Lille (Nord) le samedi 17 février 2018 pour présenter son spectacle. Entretien avec l’humoriste canadien, qui a hâte de revenir sur les planches de la scène lilloise, où il a déjà joué plusieurs fois.

Lille Actu : Pouvez-vous, en quelques mots, présenter votre spectacle ?

Ce spectacle a été écrit sur mesure pour la France. Il parle un peu de tout : la politique, la façon de vivre, les relations entre les hommes et les femmes, etc. Pour écrire ce spectacle, j’ai suivi des parisiens pendant deux ans [rires]. En fait, j’ai commencé à jouer à Paris au Point-Virgule, une petite salle, puis ai été en résidence à l’Européen, fin 2017. C’est une salle plus grande, dans laquelle je retournerai en mai et juin. Entre-temps, j’ai fait une tournée dans le reste de la France pour tester le spectacle. Je suis venu au Spotlight de Lille plusieurs fois, et j’ai vraiment aimé !

Vous faites beaucoup d’impro. C’est important pour vous ?

Oui, c’est essentiel. Il y a quelque chose de spécial qui ressort de l’impro. Les gens réagissent et ont l’impression d’assister à un spectacle unique.

Pourquoi le nom ‘Sugar Sammy’ ?

Ça vient de l’université. Quand j’étais étudiant à Montréal, j’organisais des soirées pour gagner un peu d’argent. J’invitais toutes les filles que je connaissais gratuitement, et ça attirait les garçons. Ils pouvaient payer cher l’entrée, quand il y avait beaucoup de filles [rires]. C’est avec ces « ladies night » qu’est venu ce nom. Les filles m’appelaient comme ça. Quand j’ai commencé dans l’humour, j’ai gardé ce nom.

Vous avez commencé la scène au Canada ?

Oui, je faisais des show en anglais au début. Je faisais des comedy club au début. J’ai fait des spectacles en Angelterre, en Australie, en Afrique du Sud. Et après je me suis dit « pourquoi pas le faire en français ? », j’ai commencé au Québec, puis en France.

Cela ne doit pas être facile de passer d’une langue à une autre…

Non, ça exige beaucoup de concentration, mais ça nous épanouit aussi en tant qu’artiste.

 


Un artiste qui l’inspire ?
Eddie Murphy. « Pour moi, il est l’idéal » confie Sugar Sammy, aussi amateur de l’inimitable Sacha Baron Cohen. « J’aime les humoristes qui repoussent les limites, qui jouent avec le feu, qui se mettent en danger. » Avis aux âmes sensibles, Sugar Sammy ne fait pas dans la dentelle, mais toujours avec une affection et dans le but de faire passer un bon moment à son public.
Une expression française ?
« C’est compliqué » lâche-t-il sans hésitation. « Pour les Français, tout est toujours compliqué » s’amuse l’humoriste, notant par ailleurs de réelles difficultés lorsqu’il s’agit de faire des démarches auprès de la préfecture ou toute autre tâche administrative.
Une expression québécoise ?
« Caliss ! », ce qui est une forme de « zut ! » (pour rester poli) à la façon de parler de nos camarades d’outre-manche, selon les précisions de Sugar Sammy.

 


Infos pratiques : 
Sugar Sammy au Splendid de Lille, le samedi 17 février à 20 h.